Jameson Bank joue un rôle important auprès de ses clients pour lesquels elle réalise des transferts de fonds vers plus de 200 pays et dans 120 devises différentes. Ses réseaux informatiques sont donc essentiels à ces opérations. La banque a récemment lancé un projet de migration d’envergure visant à mettre à niveau ses systèmes existants et à déménager son Datacenter. Ce projet inclut également la mise en oeuvre d’un centre d’opérations réseau (NOC) puissant pour surveiller la totalité des infrastructures internes et externes de la banque et résoudre rapidement les problèmes lorsqu’ils surviennent.

À propos de Jameson Bank

Au Canada, Jameson Bank occupe une niche dans le secteur des services financiers. Établie à Toronto et spécialisée dans les services de paiement et de change, cette banque s'adresse aux PME exposées aux variations inattendues des taux de change dans le cadre de leurs activités commerciales à l'international. Pour minimiser leur exposition, Jameson Bank propose un large éventail de programmes de couverture de change et de gestion des risques, ainsi qu'une gamme de services de change disponibles dans le monde entier.

Jameson Bank

Une surveillance plus étroite du réseau informatique

Jameson Bank joue un rôle important auprès de ses clients pour lesquels elle réalise des transferts de fonds vers plus de 200 pays et dans 120 devises différentes. Ses réseaux informatiques sont donc essentiels à ces opérations. La banque a récemment lancé un projet de migration d’envergure visant à mettre à niveau ses systèmes existants et à déménager son Datacenter. Ce projet inclut également la mise en oeuvre d’un centre d’opérations réseau (NOC) puissant pour surveiller la totalité des infrastructures internes et externes de la banque et résoudre rapidement les problèmes lorsqu’ils surviennent.

Selon Jay Fischbach, Vice-président chargé des opérations et des technologies chez Jameson Bank, les spécifications du logiciel de surveillance qu’il fallait installer au coeur du nouveau NOC dépassaient largement les capacités de la solution existante : « Ce que nous utilisions pour surveiller les applications individuellement était incapable de nous offrir une vue d’ensemble de notre système. Nous avions besoin d’une solution bien plus complète et performante pour surveiller nos serveurs, nos réseaux, nos plates-formes VMware ESX, etc. ».

Daniel Sadavoy, Analyste des systèmes informatiques, s’est mis en quête de cette solution stratégique. Il fallait trouver un produit plus performant, mais peu exigeant en ressources, facile à utiliser et doté d’une interface utilisateur agréable.

« PRTG Network Monitor de Paessler nous a immédiatement impressionnés, à la fois par ses fonctionnalités et son interface utilisateur », se souvient Daniel Sadavoy. « Nous avons téléchargé la version d’essai gratuite pour la soumettre à notre batterie de tests et elle nous a totalement convaincus ».


"Le projet s’est parfaitement déroulé : simple à déployer et à administrer, PRTG est avant tout très agréable à utiliser et c’est ce qui en fait mon outil favori."

Daniel Sadavoy,
Analyste des systmes informatiques

Une solution fiable

Utilisée quotidiennement par plus de 150 000 administrateurs système à travers le monde, PRTG Network Monitor de Paessler est une solution de surveillance complète pour réseaux locaux et étendus, serveurs, sites Web, applications, URL, etc. Grâce à cet outil fiable, capable de surveiller quasiment tous les types d’appareils, d’applications ou de services, les équipes informatiques peuvent identifier les éventuelles pannes avant qu’elles ne se produisent. Elle permet aussi de supprimer les goulets d’étranglement et d’optimiser l’utilisation des ressources système.

L’équipe de Jameson Bank a choisi de placer PRTG au centre de son nouveau NOC, en l’installant sur une machine virtuelle 64 bits s’exécutant sous Windows Server 2008, dotée de deux processeurs et de 4 Go de mémoire vive. Comme le système est étendu — des routeurs aux applications, en passant par les pare-feux, les serveurs et les machines VMware ESX — PRTG Network Monitor correspond au besoin, en intervenant sur un grand nombre de fronts. « Nous surveillons notre réseau local, l’ensemble des commutateurs internes, des routeurs de périphérie et des pare-feux, ainsi que les parefeux et les routeurs d’autres fournisseurs impliqués dans le système et sur lesquels nous pouvons pinguer », explique Jay Fischbach avant de compléter : « Nos lignes de données Sonicwall et FortiNet sont couvertes elles aussi. »

« Le vaste choix de capteurs PRTG est un réel avantage », fait remarquer Daniel Sadavoy. « Nous en avons toute une série à notre disposition : capteurs VMware, moniteurs de journaux et de fichiers/dossiers, capteurs de PING, Terminal Server, SharePoint, MS SQL. Sans compter les capteurs d’envois et de réception d’emails pour un serveur Exchange et de surveillance de sites Web. »

Pour surveiller le bon fonctionnement de ses serveurs Web dans la DMZ (zone démilitarisée), Jameson Bank a déployé cinq sondes à distance, ainsi qu’une série de capteurs pour répartir la charge de surveillance. L’équipe d’installation a également créé plusieurs composants personnalisés. « Nous avons créé un capteur de serveur Citrix XenApp, des capteurs multicanaux chargés de comparer les résultats et d’émettre des alertes, si nécessaire, et un capteur dédié aux installations matérielles. Celui-ci communique à PRTG (en XML) la température et le taux d’humidité dans la salle des serveurs », explique Daniel Sadavoy, qui poursuit : « Nous avons intégré tous ces capteurs dans le tableau de bord que nous avons composé pour le NOC ». Il ajoute que la souplesse de PRTG Network Monitor leur a permis d’intégrer l’ancienne solution dans l’interface graphique de PRTG.

« Le projet s’est parfaitement déroulé : simple à déployer et à administrer, PRTG est avant tout très agréable à utiliser et c’est ce qui en fait mon outil favori », souligne Daniel Sadavoy.

 

 

 

 

 

 

 

Capteur

Selon la définition de Paessler, un capteur est une entité de surveillance individuelle spécifique. Un capteur peut surveiller un service de réseau, une URL, une connexion au réseau, un port de commutation, un flux d’export NetFlow, la charge d’un processeur, une unité de disque, etc.

Une infrastructure plus solide, qui résiste mieux aux pannes

Le NOC étant désormais opérationnel, Jay Fischbach et Daniel Sadavoy s’accordent à dire que l’infrastructure informatique de Jameson Bank bénéficie d’un niveau supérieur de solidité et de résistance aux pannes grâce à PRTG Network Monitor et au support professionnel de Paessler. « L’équipe de support Paessler fait preuve de professionnalisme et de rapidité et communique dans un mode direct. Lorsque quelque chose ne fonctionne pas, ils nous en informent simplement et généralement, ils trouvent une solution de contournement », constate Daniel Sadavoy.

Jay Fischbach constate que PRTG Network Monitor signale rapidement les pannes, même celles concernant les équipements de fournisseurs. « Nous sommes généralement les premiers à détecter les anomalies et à les signaler aux fournisseurs concernés avant même qu’ils les repèrent de leur côté. Grâce à PRTG, nous éliminons les goulets d’étranglement et nous optimisons notre système informatique dans son intégralité. »

« Nous ne limitons pas l’usage de PRTG à la surveillance. Il nous sert également à former notre équipe informatique », indique Daniel Sadavoy. « Un simple coup d’oeil aux quatre moniteurs de notre NOC permet de déterminer la cause principale d’un problème. »

Sondes à distance / serveur central

PRTG Network Monitor est constitué de deux parties : le serveur central et les sondes à distance. Ces dernières surveillent le réseau et envoient les données au serveur central qui les analyse et les publie. Pour plus d’informations sur l’utilisation des sondes, consultez la base de Paessler.

25 % de temps d'administration informatique en moins

Selon Jay Fischbach, PRTG Network Monitor a permis à la banque de réduire de 25 % le temps d'administration informatique en 2013. C'est la conséquence directe de la surveillance et de la gestion actives des applications et des fournisseurs effectuées par l'entreprise à travers son NOC. Sur les recommandations de Jay Fischbach, des confrères travaillant dans d'autres sociétés ont également adopté PRTG.

Copyright © 1998 - 2018 Paessler AG