La supervision informatique dans
le secteur de la finance

L’informatique financière englobe les réseaux, infrastructures, systèmes et applications dont les institutions financières et les prestataires
de services ont besoin pour exercer leur activité. Les dernières décennies ont été le théâtre d’une digitalisation massive du secteur
de la finance et de ses systèmes informatiques. Or, ces derniers doivent être à la fois disponibles, stables, et sécurisés.

Avec PRTG, la supervision du secteur financier reste simple, mais les performances, la clarté et la simplicité d’utilisation sont bien au rendez-vous.

 

 

TÉLÉCHARGEMENT GRATUIT

Version illimitée de PRTG pour 30 jours. Après 30 jours, PRTG revient à la version gratuite.
Ou, vous pouvez évoluer vers une licence payante.

 
healthcare-data-2.png

La digitalisation du secteur financier

La digitalisation rapide des services et systèmes financiers a entraîné dans son sillage des changements radicaux : les banques de détail ont délaissé leurs bureaux pour investir le web, le traitement des transactions est devenu électronique, et les clients ont désormais accès à un éventail de fonctionnalités sans précédent sans même avoir besoin de sortir de chez eux. 

Conséquence de cette évolution, les environnements informatiques financiers sont devenus plus divers pour s’adapter aux exigences et aux règlements du monde d’aujourd’hui. Les systèmes préexistants communiquent avec des systèmes et applications modernes, les services cloud fournissent des fonctionnalités essentielles, et les réseaux se composent de périphériques et des protocoles d’une multitude de marques et éditeurs.

Tout ceci a affaibli les défenses des infrastructures, les exposant à un plus grand nombre de risques et de potentielles sources de pannes, car les systèmes centraux se sont transformés. Et la difficulté est, bien entendu, de trouver comment gérer ces infrastructures hétérogènes.

 

 

Principales difficultés associées aux infrastructures financières

La gestion des réseaux informatiques des institutions financières présente de nombreuses difficultés, dont voici les principales :

 

Sécurité

Pour les établissements financiers, la sécurité constitue la première des priorités et le plus grand des challenges. Du fait de la digitalisation, il y a aujourd’hui davantage de brèches qui fragilisent les systèmes. Le piratage des comptes en banque et des systèmes de comptabilité, l’installation de boîtiers sur les distributeurs automatiques de billets, ou les logiciels malveillants ne sont que quelques-uns des risques auxquels les banques sont désormais confrontées. Les informaticiens qui évoluent dans ces environnements doivent s’assurer que tous les réseaux ouverts au monde extérieur — et même les réseaux internes — utilisent les toutes dernières technologies de sécurité et soient protégés le mieux possible. Et bien entendu, la sécurité physique reste importante, notamment le contrôle des accès aux bâtiments et les dispositifs de vidéosurveillance.

 

 

Une absence de vision d’ensemble

Obtenir une vue panoramique de tout un système informatique financier n’est pas chose aisée, ce pour deux raisons :

  • L’environnement compte des systèmes et périphériques d’une multitude de marques. Soit ceux-ci affichent des statuts et données sur leur propre tableau de bord, soit les informaticiens utilisent plusieurs outils pour piloter les différents aspects du réseau et de l’infrastructure.
  • Beaucoup d’établissements financiers ont des antennes à de nombreux endroits, si bien que leurs réseaux informatiques sont dispersés et souvent gérés séparément.  

 

La stabilité du système est une nécessité absolue

Dans de nombreux secteurs d’activité, et plus encore dans celui de la finance, toute interruption des services informatiques coûte cher. Une panne système peut entamer la confiance des clients, un ralentissement de votre serveur web risque de pousser vos prospects dans les bras de vos concurrents, sans parler des pertes de données, qui ont bien souvent de lourdes conséquences.

Or, les environnements financiers modernes sont très complexes et comprennent une multitude d’éléments mouvants dont le suivi est parfois particulièrement difficile. Pour que leur entreprise génère des profits sans interruption, les techniciens informatiques doivent donc s’assurer que le niveau d’uptime reste systématiquement très élevé. 

 

 

Identifiez la solution de supervision la mieux adaptée à vos besoins

Sécurité et fiabilité sont les deux objectifs prioritaires, dont l’atteinte implique de superviser votre infrastructure.
Cependant, d’autres facteurs doivent être pris en compte avant de faire un choix, comme l’éventail de fonctionnalités disponibles,
l’intuitivité de l’outil en question, son rapport prix-performance, son modèle de licence, sa facilité de déploiement et l’assistance technique qui l’accompagne.

Alors, quel outil de supervision choisir quand on évolue dans le monde de l’informatique financière ? Voici quelques éléments à ne pas négliger :

 

 

Un outil complet de supervision informatique

La solution que vous choisirez doit intégrer toutes les fonctionnalités requises pour couvrir tous les aspects de votre infrastructure. Des périphériques en tous genres comme les commutateurs, routeurs, serveurs, et systèmes de stockage aux protocoles utilisés dans votre environnement, tout doit être couvert par un seul outil.

Sécurité du système

L’outil de supervision retenu doit être à même de surveiller les pare-feu et antivirus, et les autres systèmes de détection des intrusions sur votre infrastructure. Il doit aussi être capable de repérer d’éventuelles failles de sécurité par d’autres biais, notamment en identifiant toute anomalie en matière d’activité réseau ou de consommation de bande passante. Enfin, la solution se doit d’intégrer une API permettant d’importer dans votre système de supervision les données issues de systèmes de sécurité non informatisés, comme les systèmes de vidéosurveillance. 

Flexibilité et évolutivité

Beaucoup d’établissements financiers sont en réalité de grandes entreprises présentes aux quatre coins du monde. Pour répondre à leurs besoins, un outil de supervision doit être capable de s’accommoder des particularités d’une infrastructure informatique financière, mais également de superviser des réseaux de grande taille, dispersés sur plusieurs sites géographiques. Il doit en outre savoir évoluer au rythme de l’expansion du réseau et de l’adjonction de nouveaux sites et périphériques.

Alertes et notifications

Quand un problème se produit sur votre infrastructure, il faut que vous en soyez immédiatement informé, idéalement avant même qu’il n’ait de conséquences. Un bon outil de supervision vous permet d’assigner des seuils de tolérance aux indicateurs de fonctionnement de l’infrastructure, et transmet des alertes et des notifications aux responsables afin qu’ils puissent prendre les devants pour remédier aux problèmes.

 
gartner-peer-insights-badge-color.svg

Paessler a été désigné comme « Choix des clients » par Gartner Peer Insights dans la catégorie « IT Infrastructure Monitoring Tools ».

« Un excellent outil pour superviser un réseau sous toutes les coutures. Les alarmes et les notifications fonctionnent à merveille. L’intégration des périphériques à surveiller est un jeu d’enfant, et l’installation du serveur est tout aussi simple. Bref, un produit à recommander à tous ceux qui veulent superviser un environnement informatique de grande envergure. »

Témoignage d’un ingénieur Infrastructure et Opérations d’une entreprise de communications générant un chiffre d’affaires annuel compris entre 10 et 30 milliards de dollars

Lire l’ensemble du test sur le site Gartner Peer Insights

 

PRTG, l’outil idéal pour superviser les systèmes informatiques
des établissements financiers

À travers PRTG, Paessler propose une solution de supervision complète qui comprend toutes les fonctionnalités requises
pour superviser les réseaux et l’infrastructure des institutions financières.

 

Une sécurité à
plusieurs couches

PRTG vous aidera à contrôler la sécurité de votre infrastructure à trois niveaux :

Supervision des outils de sécurité classiques : PRTG vérifie que les définitions des virus sont à jour, que les pare-feu fonctionnent correctement, etc. 

Détection de l’activité suspecte : PRTG peut analyser le réseau pour détecter les signes d’une possible attaque, comme une hausse de la consommation de bande passante qui pourrait être imputable à l’activité de logiciels malveillants.

Supervision des dispositifs physiques de sécurité : comme les caméras de surveillance, les systèmes clés , les alarmes incendie, etc.

 

 

Supervision des réseaux distribués

PRTG Network Monitor s’appuie sur un système de sondes distantes qui est parfaitement taillé pour la supervision de plusieurs sites géographiques, y compris les plus petits. Plutôt que de déployer des instances coûteuses et complexes à chaque endroit, l’utilisateur peut enregistrer les données des succursales ou des DAB à l’aide de ces sondes, puis les faire transférer à l’installation centrale qui se charge de les stocker, de les analyser et de les afficher. Quelle que soit la licence que vous utilisez, vous aurez accès à autant de sondes distantes que vous en avez besoin. 

PRTG propose aussi des licences destinées aux environnements de grande envergure. Paessler PRTG Enterprise Monitor grandit au fil de l’expansion de votre réseau et vous fournit, à travers son ITOps Board, un ensemble de tableaux de bord centralisés et orientés services, ainsi que des fonctionnalités de reporting. 

 

 

Une approche intégrée

L’infrastructure des institutions financières se compose de systèmes et de périphériques de toutes sortes. Une solution de supervision doit être à même d’incorporer tout ceci aussi facilement que possible à son mécanisme central de surveillance. PRTG offre une prise en charge automatique des composants informatiques standards et une compatibilité avec tous les protocoles d’utilisation courante. Pour encore plus de flexibilité, elle donne aux utilisateurs la possibilité d’incorporer quasiment tout via son API documentée.

 

 

Système d’alarme

PRTG vous permet de définir des seuils de tolérance afin d’être averti en amont, c’est-à-dire quand une panne se profile. Vous êtes libre de déterminer si vos équipes seront alertées par email, par SMS, via une notification Push, ou tout autre moyen de communication. De même, le logiciel vous donne la possibilité de définir des niveaux d’escalade et de veiller à ce que l’équipe en charge reçoive les bonnes informations au bon moment afin de prévenir ou de résoudre un problème.

 

TÉLÉCHARGEMENT GRATUIT

Version illimitée de PRTG pour 30 jours. Après 30 jours, PRTG revient à la version gratuite.
Ou, vous pouvez évoluer vers une licence payante.

 
 

Les success-stories de nos clients

Partout dans le monde, des entreprises se fient à PRTG pour s’assurer du bon fonctionnement de leurs systèmes informatiques. 

  

PRTG Network Monitor, un excellent investissement pour Amsterdam Trade Bank

« Notre quotidien est devenu beaucoup plus facile depuis que nous avons confié à PRTG le soin de veiller attentivement sur nos systèmes bancaires stratégiques. »

Erik Heskes, Administrateur système

Lire le cas pratique dans son intégralité

Au Canada, FOREX Bank construit son nouveau Centre d’exploitation du réseau autour de PRTG Network Monitor et réduit ainsi de 25 % le temps consacré à l’administration informatique

« Depuis le début, nous nous félicitons d’avoir choisi PRTG. Du déploiement à la maintenance, tout est d’une remarquable simplicité. Plus important encore, le logiciel est très agréable à utiliser. De tous les outils que j’utilise au travail, c’est mon préféré. »

Daniel Sadavoy, Analyste systèmes informatiques chez Jameson Bank

Lire le cas pratique dans son intégralité

En Australie, Hume Bank s’en remet à PRTG Network Monitor pour garantir le bon fonctionnement de son réseau

« PRTG est un produit bien conçu, qui fait bien son travail. Si nous l’avons préféré à ses concurrents, c’est notamment pour son prix et pour la diversité des tâches qu’il est capable d’accomplir. »

Brad Mennen, administrateur système chez Hume Bank

Lire le cas pratique dans son intégralité

 

 

TÉLÉCHARGEMENT GRATUIT

Version illimitée de PRTG pour 30 jours. Après 30 jours, PRTG revient à la version gratuite.
Ou, vous pouvez évoluer vers une licence payante.

This third party content uses Performance cookies. Change your Cookie Settings or

load anyways

*This will leave your Cookie Settings unchanged.