La supervision informatique
en milieu industriel

 

La digitalisation et la convergence IT/OT dissipent les frontières entre l’univers de l’informatique et celui de la production.
Ce rapprochement suppose d’utiliser une solution de supervision centrale qui permette aux équipes chargées de la transformation
digitale de visualiser depuis un seul et même tableau de bord tout ce qu’ils souhaitent savoir des deux univers.

Avec PRTG, la supervision reste simple, mais les performances, la clarté et la simplicité d’utilisation sont bien au rendez-vous.

 

TÉLÉCHARGEMENT GRATUIT

Version illimitée de PRTG pour 30 jours. Après 30 jours, PRTG revient à la version gratuite.
Ou, vous pouvez évoluer vers une licence payante.

 
industry.svg

Transformation digitale et supervision 

De l’Internet Industriel des Objets (IIoT) à l’Industrie 4.0 en passant par le machine-to-machine, (M2M) les acteurs de l’industrie manufacturière vivent aujourd'hui une transformation digitale devenue un facteur décisif pour tirer son épingle du jeu face à une concurrence mondialisée. Les ateliers et les machines jusqu’alors coupés du monde extérieur doivent aujourd'hui avoir accès au web pour des raisons de logistique, de prédiction des besoins de maintenance, mais aussi pour pouvoir fabriquer des produits personnalisés selon le cahier des charges de chaque client. Ceci implique une communication générale que les systèmes d’information classiques sont incapables de mettre en musique. Ce qui conduit à la convergence IT/OT, c'est-à-dire la fusion des technologies d’information (IT) et de celles dédiées à la production (OT). Un passage obligé pour éviter les risques, surmonter les obstacles et créer de nouveaux processus.

 

Les trois principaux challenges de la digitalisation

La digitalisation est confrontée à trois grands défis : sécurité, communication et vue d’ensemble

 

L’élimination des défenses des OT n’est pas sans risque

Si les machines et usines ont toujours été coupées du monde extérieur, c’est avant tout pour des raisons de sécurité. Débarrasser ces ateliers de leurs défenses afin que les machines puissent communiquer avec les clients (par exemple, pour permettre à ces derniers de passer commande directement) et avec d’autres aspects de l’infrastructure suppose d’ouvrir comme jamais les technologies d’exploitation. Or, cette convergence implique de mettre à nu les OT, ce qui induit des risques.

Problèmes de communication

Étant coupées du monde, les machines et usines n’ont jamais eu besoin de communiquer avec l’extérieur (IT). Elles se sont dotées de systèmes et protocoles propriétaires, mais ceux-ci sont incompatibles avec les technologies d’information classiques. Certes, des protocoles universels tels que MQTT ou des normes comme OPC UA permettent de contourner ce problème, mais il y a, aujourd'hui encore, trop peu de systèmes informatiques aptes à comprendre des langages aussi universels. Or, la pluralité des protocoles et normes est un frein à la communication entre IT et OT.

Un manque de visibilité générale

Tout projet d’IIoT, quelles que soient ses ambitions, implique de repenser les processus et d’en créer de nouveaux. Des zones traditionnellement coupées du monde doivent être connectées, et des procédures nouvelles doivent être élaborées et contrôlées en continu. Pour y parvenir, il faut s’en remettre à un poste de contrôle central, ou plus précisément à un système de contrôle et d'acquisition de données en temps réel (SCADA) permettant de superviser, de visualiser, de contrôler et de réguler la production et l’informatique. Même les projets de digitalisation les plus simples nécessitent des processus complexes qui ne peuvent voir le jour sans un poste de contrôle central ou un système SCADA.

 

Comment la supervision informatique industrielle fonctionne avec PRTG

 

 

La supervision, constituant de base de la digitalisation

De par les fonctionnalités dont elles sont dotées, les solutions classiques de supervision informatique ont un rôle majeur à jouer dans la convergence IT/OT :
assurer la sécurité, superviser les processus de communication et donner à l’administrateur une vue d’ensemble centralisée.
Pour ce faire, cependant, elles doivent remplir plusieurs critères qui ne vont pas forcément de soi :

 

Être « bilingue » IT et OT
 

La plupart des outils de supervision informatique parlent seulement le langage de l’IT, ce qui signifie qu’ils ne prennent en charge que les protocoles informatiques classiques comme Ping, SNMP, Flow ou encore le reniflage de paquets, pour ne citer que quelques exemples. Pour faire converger IT et OT, ils doivent au moins intégrer une API et être compatibles avec des protocoles comme JSON ou MQTT, ou des normes telles que l’OPC UA.

Superviser les systèmes de sécurité

La convergence entre IT et OT soulève des questions de sécurité d’importance première. Une solution de supervision doit garantir la sécurité en intégrant une prise en charge automatique des outils de sécurité comme les pare-feu, antivirus et autres systèmes de sauvegarde, pour se transformer en une sorte d’outil de « méta-sécurité ».

Générer une vue d’ensemble

Un simple rapport ou le choix entre trois tableaux de bord ne suffisent pas : pour faire converger IT et OT, un outil de supervision doit permettre à l’utilisateur de créer des cartes et tableaux de bord personnalisés, mais aussi d’y intégrer des icônes et éléments issus des deux univers, en vue d’aboutir sur des données compréhensibles, qui parlent aux spécialistes de l’IT aussi bien qu’aux experts des OT.

Prenez les mesures
qui s'imposent

Quand un problème survient dans un environnement mêlant IT et OT, il ne suffit pas d’envoyer un e-mail à l’administrateur système. Un système de rôles et de droits doit être mis en place pour permettre une gestion personnalisée des alarmes. Celui-ci doit proposer un éventail aussi complet que possible de méthodes d’alerte, comme les SMS et notifications Push, de sorte à pouvoir joindre les responsables même quand ils ne sont pas au bureau. Enfin, la possibilité de déclencher une action afin de régler automatiquement les problèmes est un vrai « plus ».

 

La convergence IT/OT sous PRTG Network Monitor

Fort d’un large éventail de fonctionnalités, d’une remarquable intuitivité et d’une flexibilité hors pair, PRTG Network Monitor
est une des références mondiales sur le marché des solutions de supervision informatique.

Outre sa prise en charge automatique de tous les standards informatiques courants, PRTG est doté d’une API RESTful et offre une compatibilité totale
avec les formats JSON et MQTT qui permet une intégration facile des ateliers et des objets connectés dans le but de superviser des variables environnementales,
ainsi que des appareils informatiques et applications qui ne répondent pas aux standards les plus courants.

 

 Supervision d’environnements
étendus et distribués

PRTG s’adapte aux dimensions de toutes les infrastructures. De par son architecture, il permet de superviser des environnements distribués localement ou géographiquement à partir d’un seul déploiement, d’une seule licence et d’un seul et même tableau de bord. Ces caractéristiques sont essentielles quand des environnements IT et OT s’étendent en parallèle. Elles facilitent la structuration et l’organisation de configurations complexes tout en permettant de cartographier des structures organisationnelles complexes sur des XXX tableaux de bord et business services. 

 

Des capacités de communication en langue universelle

PRTG « parle » non seulement tous les protocoles et langages informatiques courants, mais il comprend aussi le format JSON et le protocole MQTT, deux prérequis pour communiquer avec des appareils industriels et des objets connectés. À partir de son API RESTful, qui s’intègre à d’autres utilitaires de traduction et outils, on peut quasiment tout connecter à PRTG. En ajoutant des scripts personnalisés à l’API, on peut aussi programmer l’activation d’actions en fonction de déclencheurs définis.

 

 

La sécurité avant tout

PRTG surveille tous les types d’outils de sécurité, des pare-feu aux antivirus en passant par les solutions de sauvegarde. Il ajoute une couche de sécurité en mettant au jour les activités anormales qui peuvent être symptomatiques des attaques dues à des programmes malveillants. Avec un cluster de basculement inclus dans chaque licence, PRTG fait son travail 24h/24, 7j/7, sans jamais être pris à défaut.

 

Des informations précises

Dans l’IT industrielle, il est absolument indispensable que la bonne personne – c'est-à-dire celle qui se trouve au bon endroit – soit informée de chaque panne de manière précise… et dans les temps, cela va sans dire. PRTG propose toutes les méthodes d’alerte, de l’envoi de messages Syslog à Slack, en passant par Microsoft Teams, l’e-mail, le SMS, ou encore les notifications Push. Associant à cela un système de rôles et de droits et des options d’alerte flexibles, PRTG s’assure que chaque problème est porté à la connaissance de la bonne personne dès que possible.

Les cartes et tableaux de bord paramétrables de PRTG peuvent être enrichis en quelques clics d’icônes personnalisées qui fourniront aux techniciens et ingénieurs les informations qu’il leur faut pour évaluer la situation d’un coup d’œil.

 

 

Un modèle de licence transparent, des tarifs avantageux

Chaque licence de PRTG comprend toutes les fonctionnalités du logiciel, sans que vous ayez à souscrire quelque add-on ou module que ce soit. Cela clarifie le modèle de licence et vous aide à calculer votre retour sur investissement. PRTG propose des modes de licences distincts : une de type Capex, c'est-à-dire une licence valable à vie, et une de type Opex, c'est-à-dire sur abonnement. Quel que soit votre choix, vous aurez la possibilité de redimensionner à tout moment votre mécanisme de supervision pour répondre à l’accroissement de la demande.

 

TÉLÉCHARGEMENT GRATUIT

Version illimitée de PRTG pour 30 jours. Après 30 jours, PRTG revient à la version gratuite.
Ou, vous pouvez évoluer vers une licence payante.

 
gartner-peer-insights-badge-white.svg

Paessler a été désigné comme « Choix des clients » par Gartner Peer Insights dans la catégorie « IT Infrastructure Monitoring Tools ».

« Super interface, remarquable intuitivité, prise en charge complète de l’architecture REST. Les scripts personnalisés et les capteurs REST sont la cerise sur le gâteau. Cela fait dix ans que nous utilisons PRTG dans plusieurs environnements et à plusieurs fins, et je peux dire qu’il a, de loin, la meilleure interface. Il est aussi très facile à configurer, même pour ceux qui ne sont pas familiers du logiciel. »

Témoignage Responsable DevOps, L'industrie : Fabrication, Rôle : R&D/développement de produits, taille de l'entreprise : 500 millions - 1 milliard USD

Lire l’ensemble du test sur le site Gartner Peer Insights  

 

Les success-stories de nos clients

Partout dans le monde, des entreprises se fient à PRTG pour s’assurer du bon fonctionnement de leurs systèmes informatiques industriels.

  

 

 

PRTG au service de la fabrication intelligente chez Bosch Rexroth

Bosch Rexroth AG développe et produit des entraînements électriques dotés de systèmes de commande ouverts, qui constituent le fondement des usines de production intelligentes, et donc des usines de l’industrie 4.0. Les clients issus d’une multitude de secteurs d’activité et de pays peuvent commander des produits Rexroth déclinés en 200 000 variantes et disponibles dans toutes les tailles de lot. En modernisant les usines de Lohr am Main et d’Erbach pour adopter les standards de l’industrie 4.0, la production a nettement gagné en efficacité, qu’il s’agisse de qualité ou de productivité.

Lire le cas pratique dans son intégralité

Chez Quaker Houghton, la gestion réseau est un long fleuve tranquille grâce à PRTG

Quaker Houghton met au point et produit des fluides industriels destinés aux fabricants d’acier, d’aluminium, de machines et de pièces détachées industrielles et aux constructeurs automobiles et aéronautiques. Ce spécialiste de la chimie compte 4 400 employés répartis sur 78 bureaux, 34 sites de production et 35 centres de R&D de par le monde. Le siège européen de l’entreprise se trouve à Uithoorn, aux Pays-Bas. C’est de là qu’Erik Kemper, ingénieur responsable de l’infrastructure du groupe à l’échelle mondiale, épaulé de ses deux collègues informaticiens américains, pilote l’infrastructure réseau de tout Quaker Houghton.

Lire le cas pratique dans son intégralité


Quand PRTG aide le groupe Carambar & Co à accroître sa productivité

Pour améliorer la stabilité et la fiabilité de son Système d’Information (SI) tout en optimisant ses performances, le jeune groupe alimentaire Carambar & Co a décidé d’adopter une solution de supervision informatique. Le choix du DSI de l’entreprise, Marc Boullier, s’est porté sur PRTG pour sa facilité de déploiement et son efficacité au quotidien. Le partenaire d’intégration CVC IT a accompagné Carambar & Co pour lui montrer comment tirer pleinement parti de la solution.

Lire le cas pratique dans son intégralité

  

Le Groupe Skytex supervise l’ensemble de son infrastructure technologique à l’aide de PRTG

Skytex est un fabricant de tissus en polyester à haute torsion qui compte parmi les plus importants de l’ALENA. L’entreprise est également un spécialiste des tissus synthétiques fabriqués en lycra, confectionnés en tricot circulaire, teints ou agrémentés d’imprimés. De par la sophistication de son équipement et de sa technologie, elle est considérée comme une des plus modernes du secteur à l’échelle mondiale.

Lire le cas pratique dans son intégralité

 
 

Vous souhaitez creuser un peu plus la question ?
Jetez un œil ici !

Vous souhaitez en savoir plus sur la supervision informatique en milieu industriel ?
Alors, ne manquez pas nos billets de blog et webinaires.

 

Superviser une chaîne de production à l’aide de PRTG

Cet article vous montrera comment un biologiste formé à l’informatique et un administrateur réseau ont élaboré ensemble un système économique, mais puissant de supervision de la production grâce à PRTG et à de simples capteurs connectés à un Raspberry PI.

Lire le billet de blog

Mesurer les temps aller-retour MQTT à l’aide de PRTG

Ce billet de blog présente les caractéristiques du capteur Durée de boucle MQTT, qui vous permettra de contrôler la disponibilité d’un broker MQTT afin de vérifier que vos objets connectés sont toujours capables de transmettre les données qu’ils glanent.

Lire le billet de blog

Pourquoi l'OPC UA va révolutionner l'automatisation industrielle dans un futur proche

Plus d’informations au sujet de l’Usine connectée, de la communication Machine-to-Machine (M2M) et de la collecte de données pour améliorer leur traitement et leur évaluation.

Lire le billet de blog
 

 

TÉLÉCHARGEMENT GRATUIT

Version illimitée de PRTG pour 30 jours. Après 30 jours, PRTG revient à la version gratuite.
Ou, vous pouvez évoluer vers une licence payante.

This third party content uses Performance cookies. Change your Cookie Settings or

load anyways

*This will leave your Cookie Settings unchanged.