Localiser les causes
des pertes de paquets

 


  • Tester la perte de paquets avec PRTG et trouver la cause de la faible performance

  • Bénéficiez d'un réseau plus stable et plus performant

  • Les alertes rapides vous permettent de résoudre rapidement les problèmes

 

TÉLÉCHARGEMENT GRATUIT

Version illimitée de PRTG pour 30 jours. Après 30 jours, PRTG revient à la version gratuite.
Ou, vous pouvez évoluer vers une licence payante.

 

 

 

 

 

 

Pertes de paquets :
définition et informations complémentaires

On parle de pertes de paquets sur un réseau quand des paquets de données s’égarent durant une transmission, ou quand certains arrivent en retard à destination. Avant leur envoi, les données sont « empaquetées » en plusieurs couches. Ces paquets transitent par plusieurs hubs de nature différente (fils de cuivre, câbles, fibre optique, réseaux sans fil...) jusqu’à leur destination finale. À cette étape, les paquets TCP peuvent s’égarer ou prendre du retard. Une fois envoyé, chaque paquet est marqué d’un horodatage.

Cette valeur précise le temps durant lequel l’expéditeur doit patienter avant de recevoir un accusé de réception. Si un paquet se perd en chemin ou prend du retard, il finit par « expirer », auquel cas un nouveau paquet est transmis à sa place. On parle alors de dépassement du temps de transmission maximal (RTO). Résultat des courses : les paquets de données arrivent en retard, et les performances s’en ressentent.

 

 

Pourquoi effectuer
un test de perte de paquets ?

Les pertes de paquets sont à l’origine d’un grand nombre de problèmes réseau, a fortiori sur les réseaux étendus (WAN) ou sans fil. Un test de pertes de paquets est l’occasion de déterminer si les problèmes de connectivité réseau ou de qualité des connexions VoIP sont le fruit de la perte de paquets UDP.

PRTG Network Monitor est un puissant outil de supervision réseau qui permet non seulement de contrôler les pertes de paquets et de régler les problèmes de pertes de paquets sans fil et UDP, mais aussi de calculer la bande passante, vérifier la disponibilité des appareils réseau, observer l’utilisation du réseau, scanner les adresses IP, et garder à l’œil les performances d’une connexion internet et d’un réseau. Grâce à la modularité de son système d’alerte, vous pourrez choisir précisément quand et comment vous souhaitez être prévenu des problèmes qui réclament votre attention.

PRTG teste les pertes de paquets UDP avec fiabilité grâce à son capteur QoS intégré. Celui-ci prend des mesures en faisant circuler des paquets UDP d’une sonde distante à une autre. Outre sa capacité à quantifier les pertes de paquets, le capteur QoS surveille des variables comme la gigue des connexions VoIP, l’existence de paquets en doublon, les retards de paquets et la latence Ethernet.

 

 

 



 

 

 

 

Test d’identification des pertes de paquets

Il existe de deux méthodes pour tester les pertes de paquets.

 

 Mesurer la connexion
entre deux sondes de PRTG

Par exemple, si vous désirez mesurer la quantité de paquets perdus sur le chemin entre votre serveur PRTG et votre salle des serveurs, il vous faudra installer une sonde distante sur un ordinateur Windows situé dans la salle des serveurs et connecter celle-ci au serveur PRTG. Ensuite, vous devrez créer un capteur QoS que vous assignerez à la sonde configurée sur votre serveur central PRTG.

Dans les paramètres du capteur, sélectionnez comme destinataire la sonde placée dans la salle des serveurs. PRTG enverra automatiquement les paquets de données d’une sonde à l’autre et vice-versa, de sorte à superviser la qualité de la connexion (en procédant notamment à un test des pertes de paquets). Le capteur indique le temps nécessaire pour que les paquets de données atteignent leur destination, ainsi que le taux de retard et de paquets perdus. Vous avez en outre la possibilité de mesurer le taux de paquets perdus entre deux sondes et ainsi — en configurant les deux systèmes Windows à proximité des extrémités du chemin de données que vous souhaitez superviser — tester une connexion de données aléatoire afin d’y détecter d’éventuelles pertes de paquets.

Utilisation d'un Réflecteur QoS PRTG

Le Réflecteur est un script Python qui renvoie vers PRTG les paquets de données émanant de points terminaux. Le script fonctionne sur n’importe quelle machine tournant sous Linux, (même un petit Raspberry Pi), ce qui vous permet de procéder à un test sans ordinateur Windows ni sonde distante.

Si la technique vous dispense de créer une sonde distante, elle repose sur le même principe que la première. Vous devrez définir les deux points terminaux d’un chemin de données pour obtenir des mesures de qualité de service (QoS) et identifier de possibles pertes de paquets. Comme le test no1, celui-ci vous permet d’extraire des données que vous pourrez exploiter pour effectuer une analyse détaillée de la qualité de vos connexions. Pour en savoir plus sur le Réflecteur QoS, veuillez cliquer ici.

 

Plébiscité par 200 000 utilisateurs et
reconnu comme une référence par les experts du secteur

 

« Une solution de supervision des réseaux et infrastructures qui s’installe aisément et s’utilise encore plus facilement. La meilleure du marché, sans conteste. »


Lire les autres avis

« Un logiciel absolument parfait, doublé d’une assistance technique de premier ordre. Par sa capacité à se plier à tous les besoins et contraintes, c’est un outil indispensable pour qui veut superviser tout ou partie de son réseau. »

Lire les autres avis

« Un outil qui remplit magistralement sa mission première : offrir un service unifié de gestion des infrastructures et de supervision réseau et informatique. »


Lire les autres avis

 

 


TÉLÉCHARGEMENT GRATUIT

Version illimitée de PRTG pour 30 jours. Après 30 jours, PRTG revient à la version gratuite.
Ou, vous pouvez évoluer vers une licence payante.

 

 

Identifier et régler les problèmes de pertes de paquets :
3 capteurs pour démarrer du bon pied

Ping Sensor

Utilisez le capteur Ping pour mesurer la disponibilité de vos appareils et pour calculer le taux de perte de paquets.

Utilisez le capteur IP SLA pour appareils Cisco pour mesurer le taux de perte de paquets sur les terminaux de cette marque.

Le capteur de contrôle de la qualité de service vous permet de surveiller les chemins réseau et ainsi de calculer et réduire les pertes de paquets. Ce capteur est intégré d’office au logiciel.

 

3 exemples de pertes de paquets

Les pertes de paquets dans
les routeurs et commutateurs

Les routeurs et les switches sont parfois source de problèmes, car des goulots d’étranglement peuvent se former durant la transmission de données pour peu que le matériel soit ancien ou qu’il n’ait pas bénéficié de mises à jour critiques. Par exemple, si un commutateur transmet simultanément trop de flux de données, il peut rapidement arriver à saturation. Cela se traduit par des retards de commutation de paquets, mais aussi par de la gigue.

Vidéoconférences:
Les paquets se perdent

La vidéoconférence fait partie intégrante des outils quotidiens de bon nombre d’entreprises. Cela vaut particulièrement pour les multinationales ou les sociétés comptant des antennes dans une multitude de villes ou pays. Or, il arrive fréquemment que des pertes de paquets surviennent durant les vidéoconférences et les appels VoIP, car ces technologies s’appuient sur la transmission en temps réel des données. Les capteurs présentés ci-dessus vous aideront à identifier sans tarder les goulots d’étranglement présents sur votre réseau.

Applications cloud

Votre instance de Citrix Cloud plante sans arrêt ? Vos applications SAP fonctionnent toujours, mais au ralenti ? C’est peut-être le signe de pertes de paquets et de retards d’acheminement, qui peuvent nuire aux performances d’applications importantes. À la grande frustration des techniciens informatiques, les employés omettent souvent de les informer de ces retards, quitte à se résigner — à contrecœur — à travailler au ralenti. Quand tel est le cas, la productivité de l’entreprise diminue substantiellement.

 

 

PRTG en bref

 

PRTG surveille l'ensemble de votre infrastructure informatique

Trafic, paquets, applications, bande passante, services cloud, bases de données, environnements virtuels, ports, adresses IP, hardware, sécurité, services Web, environnements physiques, périphériques IoT et bien plus encore.

PRTG prend en charge
la plupart des technologies

SNMP (toutes versions), technologies Flow (NetFlow, jFlow, sFlow), SSH, WMI, Ping et SQL. Et une interface API puissante (Python, EXE, DLL, PowerShell, VB, Batch Scripting, REST) pour intégrer tout le reste. Voir toutes les fonctionnalités de PRTG

PRTG est prêt pour
chaque plate-forme

Téléchargement disponible pour Windows et en version hébergée. Supervision via l'interface Web AJAX ou le client de bureau.



 

 

PAESSLER AG - La
qualité « Made in
Germany »

TÉLÉCHARGEMENT GRATUIT
  • Version illimitée de PRTG pour 30 jours
  • Après 30 jours, PRTG revient à la version gratuite
  • Ou, vous pouvez évoluer vers une licence payante

 

L'administrateur doit comparer les différents outils de surveillance existants ou rechercher une solution gratuite. Plusieurs éditeurs se partagent le marché.

Les nombreux atouts de PRTG :

1. Version d’évaluation gratuite : Une version d’essai gratuite de PRTG est à votre disposition. C’est la solution idéale pour vous faire une idée des capacités de notre outil de supervision réseau sans prendre le moindre risque financier.

2. Plus de 200 000 administrateurs : petites et grandes entreprises, pouvoirs publics, écoles, universités et gouvernements... plus de 200 000 administrateurs dans le monde ont choisi de s'en remettre à notre logiciel pour surveiller leur réseau, mais aussi leur bande passante. Consultez nos cas clients ici.

3. Assistance technique : vous avez une question ? Nous y répondons en un clin d'œil ! Vous pouvez d'ores et déjà accéder à quantités d'informations en ligne en consultant nos FAQ, manuels, vidéos, webdiffusions, ou encore notre Base de Connaissances (uniquement en anglais). Sinon, vous pouvez bien sûr nous envoyer un message. Nous ferons tout notre possible pour y répondre en un jour ouvré.

PRTG, l’outil de surveillance réseau fait pour vous

PRTG est l'outil de surveillance réseau tout-en-un de Paessler AG. Plus de 200 000 administrateurs dans le monde utilisent notre logiciel pour superviser les performances de leurs serveurs, de leurs environnements virtuels, ou encore l'accessibilité de leurs sites web. En choisissant PRTG comme solution de surveillance des bases de données, par exemple, vous pourrez également superviser votre serveur SQL. PRTG est une solution d'analyse réseau complète pour Windows.

Notre logiciel de surveillance réseau a été conçu en 1997 par Dirk Paessler. Depuis, l'entreprise établie à Nuremberg est devenue un éditeur de logiciels reconnu.

Gagnez du temps, épargnez-vous des soucis, et réalisez des économies. La configuration de PRTG ne prend que quelques minutes. La version d’évaluation est gratuite. Et vous pouvez mettre à niveau le logiciel quand bon vous semble.

 

PRTG

Logiciel de supervision réseau - Version 20.2.59.1689 (April 21st, 2020)

Hébergement

Téléchargement disponible pour Windows et en version hébergée

Langues disponibles

Anglais, Allemand, Espagnol, Français, Portugais, Néerlandais, Russe, Japonais, et Chinois Simplifié

Prix

Gratuit jusqu’à 100 capteurs (Liste de prix)

Unified Monitoring

Les périphériques réseau, la bande passante, les serveurs, les applications, les environnements virtuels, les systèmes à distance, l’IdO et bien plus

Vendeurs et applications pris en charge

Plus

This third party content uses Performance cookies. Change your Cookie Settings or

load anyways

*This will leave your Cookie Settings unchanged.