Un logiciel professionnel tout-en-un
pour la supervision WMI

  • PRTG supervise les serveurs et stations de travail Microsoft à l’aide de WMI
  • PRTG inclut des capteurs hybrides supplémentaires qui privilégient les compteurs
    de performance de Windows et n’utilisent WMI qu’en deuxième recours
  • PRTG prend en charge d’autres technologies comme SNMP


TÉLÉCHARGEMENT GRATUIT
  • Version illimitée de PRTG pour 30 jours
  • Après 30 jours, PRTG revient à la version gratuite
  • Ou, vous pouvez évoluer vers une licence payante


Surveillance WMI : Définition, avantages, inconvénients, alternatives


Définition :
Windows Management Instrumentation (WMI) est une norme Microsoft d’utilisation courante qui fournit des informations détaillées dans le cadre de la supervision centralisée de stations de travail et serveurs Windows. WMI s’appuie sur le protocole de communication DCOM (Distributed Component Object Model) et fait partie intégrante de tous les systèmes d’exploitation Windows depuis l’an 2000.

Avantages : WMI est activé par défaut sur les stations de travail et serveurs Windows et tourne en tant que service Windows (« Windows Management Instrumentation »). Normalement, les administrateurs n’ont pas besoin de se préoccuper de la méthode à adopter pour superviser leurs serveurs ou stations de travail, car il suffit de saisir les données d’accès de l’administrateur sur l’appareil cible pour ce faire. WMI est capable d’extraire une multitude de données portant sur les performances des systèmes Windows, comme la charge CPU, l’utilisation de mémoire, les données de trafic sur la carte réseau et d’autres informations.

Inconvénients : WMI est un gros consommateur de ressources. Il sollicite lourdement votre système. Aussi, nous vous recommandons d’utiliser un maximum de 200 capteurs WMI dans le système de sondes de PRTG et d’allonger l’intervalle d’analyse. Si la norme est d’opter pour un intervalle d’une minute, mieux vaut porter ce dernier à cinq minutes dans le cas de WMI.

Alternative n°1 : En alternative à WMI, les administrateurs peuvent recourir à SNMP pour leurs besoins de supervision. Avec SNMP, plusieurs paramètres sont aussi interrogés d’office, comme la disponibilité, la charge CPU, l’utilisation de la mémoire et diverses informations relatives à la carte réseau. Si l’utilisation du protocole SNMP induit une charge sensiblement plus faible, elle impose souvent de configurer préalablement les ordinateurs et serveurs ciblés.

Alternative n°2 : Les capteurs hybrides, qui utilisent les compteurs de performance Windows comme méthode première d’interrogation des données, sont une autre alternative à WMI. Ces capteurs sont bien plus efficaces que WMI. Cependant, WMI est utilisé en deuxième recours si les compteurs de performance ne sont pas disponibles.

Supervision du trafic : Comparatif entre WMI, SNMP, reniflage de paquets et NetFlow

Quelle méthode souhaitez-vous adopter pour la supervision de votre bande passante ? PRTG vous propose différentes options à cette fin, comme la supervision WMI et SNMP, le reniflage de paquets ou encore la surveillance NetFlow. Chacun de ces outils a ses avantages et inconvénients, que nous avons souhaité récapituler ci-dessous :  

 

 

PRTG - Bandwidth Monitoring SNMP and WMI

PRTG – Supervision de la bande passante avec SNMP et WMI

par Kimberley, Responsable marketing produit

Cette vidéo détaille la façon dont PRTG procède pour garder un œil sur votre bande passante en s’appuyant sur les technologies SNMP et WMI.

Voir la vidéo (14:48 Min., anglais)


 

WMI

SNMP

Reniflage de paquets

xFlow (IPFIX, NetFlow, sFlow, jFlow)

Configuration

Intermédiaire

Facile

Facile à difficile (selon les règles de filtrage utilisées)

Parfois complexe (par exemple, si le commutateur doit être paramétré)

Filtrer le trafic

NO

NO

YES

YES

Différencier la consommation de bande passante par protocole ou adresses IP

NO

NO

YES

YES

PRTG peut afficher des Top Listes (Top Talkers, Top Connexions, Top Protocoles, liste personnalisable)

NO

NO

YES

YES

Filtrer la consommation de bande passante par IP

NO

NO

YES

YES

Filtrer la consommation de bande passante par adresse MAC

NO

NO

YES

NO

Filtrer la consommation de bande passante par port réseau physique

YES

YES

NO

NO

Surveiller d’autres paramètres réseau que la consommation de bande passante

YES

YES

NO

NO

Charge CPU de la machine exécutant PRTG

Basse

Basse

Plus élevée, varie selon la quantité de trafic

Plus élevée, varie selon la quantité de trafic

Surcroît de consommation de bande passante pour la supervision

Léger

Léger

Aucun (sauf quand la supervision sollicite les ports du commutateur)

Varie selon la quantité de trafic

PRTG

Logiciel de supervision réseau - Version 19.1.48.2929 (March 4th, 2019)

Hébergement

Téléchargement disponible pour Windows et en version hébergée

Langues disponibles

Anglais, Allemand, Espagnol, Français, Portugais, Néerlandais, Russe, Japonais, et Chinois Simplifié

Prix

Gratuit jusqu’à 100 capteurs (Liste de prix)

Unified Monitoring

Les périphériques réseau, la bande passante, les serveurs, les applications, les environnements virtuels, les systèmes à distance, l’IdO et bien plus

Vendeurs et applications pris en charge

Plus

Un bref aperçu de la surveillance wmi dans PRTG

 

Commencez à surveiller votre trafic dès maintenant grâce aux plus de 10 capteurs WMI préconfigurés de PRTG

 

iQu'est-ce qu'un capteur ?

Les "capteurs" sont les éléments de supervision de base de PRTG. Un capteur surveille généralement une valeur mesurée dans votre réseau, par exemple le trafic d'un port de commutateur, la charge du processeur d'un serveur, l'espace libre d'un lecteur de disque. Vous devez compter en moyenne de 5 à 10 capteurs par appareil ou d'un capteur par port de commutateur.

Voyez la vidéo (3:26 min, anglais)


PRTG embarque toute une batterie de capteurs WMI. Vous pouvez également créer des capteurs WMI sur mesure en quelques clics seulement.

Voici quelques exemples :

Vos capteurs WMI d’un coup d’œil
– même en déplacement

PRTG est configuré en quelques minutes et est compatible avec de nombreux appareils.

 

PRTG comes with all the features you need, plus more your IT infrastructure won't want to live without.

 

PRTG permet de surveiller de nombreux fournisseurs de logiciel en un seul endroit!

 

Surveillance WMI : Pourquoi choisir PRTG


20 années d’expérience :
PRTG est le fruit de PAESSLER AG, qui a été fondée en 1997. Notre logiciel de supervision pour Windows est notre seul produit et fait l’objet, à ce titre, de toute l’attention de nos développeurs. Notre assistance technique a d’ores et déjà rencontré quasiment tous les problèmes inhérents à WMI - et est parfaitement armée pour vous apporter des solutions ou alternatives.

150 000 administrateurs : Plus de 150 000 administrateurs dans le monde font confiance à notre outil de supervision réseau et informatique. Notre logiciel est notamment utilisé pour le suivi de systèmes et infrastructures complexes nécessitant une fiabilité à toute épreuve. Pour en savoir plus sur ce sujet, nous vous invitons à consulter nos cas client.

Une configuration facile : PRTG est doté de plus de 200 capteurs standards, dont certains sont créés automatiquement durant la phase de configuration du logiciel. Parmi ceux-ci, PRTG intègre de nombreux capteurs WMI. Vous pouvez même créer vos propres capteurs WMI sur mesure pour subvenir aux besoins correspondant à votre système.

Un système d'alerte intégré : PRTG est équipé d’office d’un système de notification dont la configuration est aussi rapide que facile. PRTG vous alerte immédiatement – avant que les choses ne se dégradent. En parallèle, la fonction alarme peut être configurée pour vous éviter d’être inondé de notifications. Cela signifie que vous pouvez vaquer à d’autres tâches en toute sérénité.

Tout-en-un : PRTG est une solution de supervision des plus complètes. Grâce à notre outil, vous pouvez garder un œil sur vos serveurs, vos stations de travail, vos environnements virtuels, et bien plus encore. WMI, SNMP, reniflage de paquets, NetFlow… avec PRTG, vous avez accès à plusieurs types de protocoles.

quote-puke.png

 
« Maintenant que nous savons nos systèmes constamment surveillés, nous pouvons travailler l’esprit plus serein. »

Markus, Administrateur réseau à la Schüchtermann-Klinik.

 

  • Version illimitée de PRTG pour 30 jours
  • Après 30 jours, PRTG revient à la version gratuite
  • Ou, vous pouvez évoluer vers une licence payante

Études Paessler sur la surveillance réseau WMI

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Paessler AG consacre régulièrement des études approfondies à la surveillance réseau WMI. Ces enquêtes nous aident à formuler des recommandations concernant l’emploi de cette norme. L’idée est d’aboutir à un mécanisme de supervision aussi efficace et dénué de problèmes que possible. Une de nos études les plus importantes a été réalisée en 2012. En voici les grandes lignes :

  • Pour les versions de PRTG installées sur un serveur central, l’édition 2012 Windows Server 2008 R2 est celle qui convient le mieux à l’installation rapide d’un mécanisme de surveillance WMI. D’expérience, nous savons que cette version est tout aussi performante que la dernière en date, Windows Server 2012 R2.
  • L’utilisation de Windows Vista ou Windows Server 2008 R1 est déconseillée pour les ordinateurs connectés à des serveurs centraux ou des sondes distantes.
  • L’étude de 2012 indique qu’il est recommandé d’opter pour Windows Server 2008 R3 pour les systèmes clients autant que faire se peut. Cela étant, les versions plus récentes comme Windows Server 2012 R2, Windows 8.1, et Windows 10 parviennent elles aussi à gérer WMI avec efficacité.
  • À l’inverse, l’utilisation de Windows XP, Server 2003, Server 2008, Windows 8 ou bien Server 2012 est moins adaptée à la surveillance de systèmes clients.

Un problème de surveillance WMI ? Utilisez l’utilitaire de test WMI de PRTG !

WMI est loin d’être exempt de problèmes. Sa configuration peut être difficile, par exemple, quand on veut gérer des droits d’accès ou faire en sorte que la supervision porte sur un périmètre extérieur à un domaine spécifique. Grâce à l’utilitaire de test WMI de PRTG, vous pouvez rapidement déterminer s’il est possible d’accéder à l’appareil cible via WMI depuis votre serveur PRTG et localiser la cause des erreurs. 

Quote Volker Uffelmann

Conseil pratique : Volker, avez-vous des conseils à nous donner à propos de la surveillance WMI ?

« La technologie WMI offre des résultats fantastiques en matière de supervision des ordinateurs fonctionnant sous Windows. Lorsque des problèmes surviennent, ils sont souvent le fruit d’une surcharge due à l’interrogation d’un trop grand nombre d’appareils cibles par trop de capteurs et dans des intervalles de temps trop courts. WMI peut également rencontrer des difficultés liées aux droits d’accès réseau et aux restrictions de domaine. Dans les deux cas, mon conseil consiste à configurer une ou plusieurs sondes PRTG de sorte à trouver la solution la plus simple sans perdre la moindre seconde. »

Volker Uffelmann, Développeur du logiciel PRTG

Les règles d’or de la surveillance WMI


Afin de garantir le bon fonctionnement du mécanisme de surveillance WMI, il importe de respecter un certain nombre de prérequis. En voici un récapitulatif :

Droits d’accès

Droits d’accès

L’utilisateur Windows qui transmet des requêtes WMI par le biais de PRTG doit posséder les droits d’accès correspondants. Il doit faire partie du groupe d’administrateurs du domaine appartenant au même service d’annuaire que l’ordinateur cible. L’utilisateur doit aussi posséder les droits d’accès à distance.

DCOM

DCOM

Le protocole de communication DCOM doit être activé à la fois sur le serveur PRTG et sur la cible. Pour que DCOM fonctionne correctement, il convient d’ouvrir les ports UDP entre 1024 et 5000 et de le laisser choisir un de ces ports de façon dynamique.

Pare-feu

Pare-feu

Configurez votre pare-feu de sorte qu’il autorise les requêtes WMI à accéder à votre réseau. Si le pare-feu est configuré conformément aux directives Groupe, vous devrez aussi activer l’option « Activer la gestion à distance » (Enable Remote Management).

Logiciels de sécurité

Logiciels de sécurité

Il importe de vérifier aussi les logiciels de sécurité locaux comme les antivirus pour s’assurer qu’ils ne bloquent pas les connexions WMI.

Serveur RPC

Serveur RPC

Le serveur RPC, qui est utilisé pour WMI sur l’ordinateur cible, utilise par défaut le port 135. Il est important de vérifier que ce port n’est pas bloqué par un autre pare-feu réseau (physique) et que PRTG est correctement paramétré pour l’utiliser.

 

Pour en savoir plus sur ce sujet, nous vous invitons à lire cet article détaillé issu de notre Base de Connaissances. Pour toute information sur les problèmes fréquemment associés à ce serveur (et les solutions correspondantes), nous vous recommandons la lecture de cet article.

PRTG: le couteau suisse des administrateurs système

PRTG s'adapte de façon dynamique à vos différents besoins grâce à une puissante API :

  • API HTTP : Accédez aux données de surveillance et contrôlez les objets surveillés à l'aide de requêtes HTTP
  • Capteurs personnalisés : Créez vos propres capteurs pour une surveillance réseau personnalisée
  • Notifications personnalisées : Créez vos propres notifications pour transmettre des alertes aux systèmes externes
  • Nouveau capteur API REST : surveillez presque tout ce qui fournit XML ou JSON

PAESSLER AG - La
qualité « Made in
Germany »

 

 

 

TÉLÉCHARGEMENT GRATUIT
  • Version illimitée de PRTG pour 30 jours
  • Après 30 jours, PRTG revient à la version gratuite
  • Ou, vous pouvez évoluer vers une licence payante

 

La qualité « Made in Germany » : L'outil de supervision réseau et informatique PRTG est le fruit du travail d'une équipe investie et internationale. L'entreprise a été fondée par Dirk Paessler. Le siège de PAESSLER AG se trouve à Nuremberg, au centre de l'Allemagne.

Une vue d'ensemble rapidement accessible Que ce soit depuis votre PC ou depuis l'application pour smartphone prévue à cet effet, PRTG vous permet de visualiser d'un coup d'œil l'ensemble de votre réseau. Sur son tableau de bord personnalisable, vous retrouvez toutes les statistiques importantes, affichées sous la forme de graphiques aisément déchiffrables. Ainsi, vous pouvez à tout moment vous assurer que le réseau fonctionne comme il se doit.

Une configuration facile : Notre utilitaire de configuration rapide est le gage d'une installation rapide et aisée. Lors de son installation, PRTG envoie une requête PING au réseau et s'appuie sur les informations recueillies pour générer automatiquement les capteurs adéquats, ce qui vous épargne de longues heures de paramétrage. Et tout a été pensé pour que la transition d'un autre logiciel comme Nagios vers PRTG reste relativement simple et rapide.

Un service client aux petits soins : Notre assistance technique fait tout son possible pour répondre aux demandes de renseignements en un jour ouvré. En complément de ce service, vous pourrez découvrir une large sélection de vidéos, webinaires et d'instructions dans notre base de connaissances, ou dans notre manuel, qui compile toutes sortes d'informations précieuses.

Un démarrage facile : La version d’évaluation est gratuite, ce qui vous permet de tester notre outil de supervision sans prendre le moindre risque financier. Pour adopter une autre version de PRTG, il suffit de chercher la licence adaptée à vos besoins. Vous pouvez la mettre à niveau quand bon vous semble.

LIENS CONNEXES